La e-santé : l’innovation au service des patients

La e-santé : l’innovation au service des patients

La e-santé : voilà un terme que l’on entend souvent et que l’on peut lire de plus en plus. Votre site favori Entrepatients en fait d’ailleurs partie. Mais savez-vous véritablement ce qui se cache derrière ce terme ? Pour devenir incollable, nous vous proposons de lire ce dossier.

 

 

La e-santé, c’est quoi ?

La e-santé est un secteur nouveau et très prometteur appartenant aux Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC). Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), ce sont toutes les « activités, services liés à la santé publique au moyen des NTIC ». En France, la e-santé est souvent entendue comme la télésanté, c’est-à-dire, comme l’a définie l’ancien député Pierre Lasbordes « l’utilisation des outils de production, de transmission, de gestion et de partage d’informations numérisées au bénéfice des pratiques tant médicales que médico-sociales ». En résumé, la e-santé, ce sont les aspects numériques touchant à la santé dans des domaines aussi divers que la télémédecine, la prévention, la recherche de diagnostic, le maintien à domicile, le suivi des pathologies à distance …

Concrètement, l’idée phare est que l’information vienne au patient sans qu’il n’ait besoin de se déplacer, qu’elle soit accessible n’importe où et n’importe quand. La e-santé permet de mettre en contact médecins, patients, autres professionnels de santé, institutions, voire proches du malade… Les projets e-santé peuvent concerner la gestion des données de santé, des conseils, ou tout besoin sanitaire, social, culturel, affectif…

Selon une étude de Capgemini Consulting « Business Models for eHealth », le marché européen de la e-santé devrait peser pour 15,6 milliards d’euros en 2012, avec une croissance annuelle de 3%. Sur les différents marchés identifiés, c’est la télémédecine qui est la plus prometteuse, avec une croissance annuelle de 60% entre 2008 et 2012.

 

 La e-santé, dans quel but ?

La e-santé permet aujourd’hui de mettre en place des solutions pour relever des défis de santé publique comme le vieillissement de la population et la hausse des maladies chroniques qui vont avec la question de la dépendance, les droits des patients, le dossier médical personnalisé, l’accroissement des dépenses de santé, les problèmes liés à la démographie médicale, … En effet, la e-santé peut constituer un outil intéressant pour permettre de remédier aux problèmes rencontrés par le système de soins actuel. Elle présente un potentiel évident pour améliorer la qualité et la sécurité du système de santé et accroître l’efficacité de la prise en charge et des soins tout en maîtrisant les dépenses de santé. Aujourd’hui, notez que le marché le plus exploité par les acteurs de la e-santé est celui qui se passe hors des murs de l’hôpital, au chevet des malades chroniques et des seniors, à leur domicile.

Ceci dit, la e-santé se confronte tout de même à des difficultés de taille, comme la gestion des données personnelles confidentielles, le passage au numérique de tous les services de santé actuels, la responsabilisation des malades qui grâce à ces systèmes pourront davantage rester chez eux pour leur prise en charge et leur traitement… Sur les questions relatives aux problèmes déontologiques, le Conseil National de l’Ordre des Médecins a publié un « Livre blanc sur la Déontologie Médicale sur le WEB » lequel préconise « la construction d’un  système d’information qui garantisse la qualité de la médecine et renforce la qualité de la relation médecins-patients ».

 

Des exemples de e-santé

Des multitudes de projets e-santé ont émergé dans le monde. Des plus petits aux plus ambitieux, ils s’inscrivent dans cette nouvelle démarche. Citons par exemple le cas de l’accessoire pour smartphone permettant de diagnostiquer les otites avec le simple flash de l’appareil photo du téléphone, développé par l’Université californienne de Berkeley ou le projet européen epSOS (Smart Open Services for European Patients) qui cherche notamment à améliorer la qualité et la sécurité des soins des patients en voyage dans l’Union Européenne.  

La France quant à elle, présente des résultats assez moyens en ce qui concerne la e-santé et un retard assez important sur les autres pays européens. Cependant, depuis quelques années, elle devient de plus en plus dynamique et une véritable politique de santé publique sur la e-santé voit peu à peu le jour.

Le premier grand projet français de e-santé est le Dossier Médical Personnalisé (DMP) qui permet de faciliter l’échange et le partage entre professionnels de santé. L’idée principale est d’informatiser toutes les données de santé d’une personne, présentes dans son dossier médical. Le DMP est supposé apporter une meilleure coordination des soins ainsi qu’une implication plus importante des patients dans leurs parcours de soins. Il représente une révolution dans le monde de la santé, mais sa mise en place est complexe. Opérationnel depuis fin 2010, le déploiement du DMP a débuté dans quelques régions en 2011. Aujourd’hui, 14 régions ont instauré le DMP, dont la promotion et la mise en place technique sont réalisées par l’Agence des Systèmes d’Information Partagés de Santé (ASIP). De nombreux autres projets de e-santé voient évidemment le jour en France, comme des projets de géolocalisation de personnes démentes, un outil ludique de rééducation de l’équilibre, de gestion de son diabète ou de son hypertension artérielle

C’est dans ce cadre florissant que s’inscrit le site internet Entrepatients. En mettant à disposition de toute personne impliquée dans sa santé un réseau social, un espace d’informations santé, un annuaire de contacts professionnels et un accès à une multitude d’outils santé, Entrepatients souhaite aider tout un chacun : patient, proche, intéressé et même professionnel, dans la gestion de sa santé pour permettre une prise en charge optimale. 

Le 17 septembre marque aujourd’hui le lancement officiel du site, souhaitons-lui donc une longue vie au service de la santé  et de ceux qui la défendent ! 

 

-----------------------------------------

POUR ALLER PLUS LOIN :

-----------------------------------------

Références :

 

Vos commentaires (0)

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires

Vous devez vous identifier ou créer un compte pour écrire des commentaires